"Introspection", Ramin Parvin
 
 jusqu'au 17/04/2021

L’art de RAMIN PARVIN est par bien des côtés, singulier.

Solitude, immobilisme, semblent avoir gouverné à la suite que la galerie 27 Concept est fière de vous présenter « Introspection ».

En ces temps de Covid-19, l’art de Ramin Parvin fait écho et met en volumes, couleurs, compositions des sentiments que nous avons expérimentés depuis un an. Là où le propos de l’artiste va plus loin, est que nous sommes à la fois spectateurs de cet absence d’êtres humains, de rencontres, d’échanges et en même temps projetés par de petites perspectives. Ces tableaux par leur esthétique, s’apparentent à l’œuvre de Chirico par la densité et de la matière. On y chemine comme dans un décor, à nous d’inventer un scénario! Et pourtant cette solitude quasi métaphysique nous renvoie à l’œuvre de Balthus. Une expérience hors du temps. Cette relation à la solitude et au mouvement de Ramin Parvin est à noter venant d’un artiste polyvalent, dont la carrière cinématographique a déjà pris belle tournure. Une sorte d’arrêt sur image pour réfléchir pour rêver, imaginer un autre ordre des choses.

Pour le poète persan Sa'adi il y a pourtant quelque chose qui anime la maison au delà de la présence physique, peut-être l'identité, retour vers soi, l'amour, ou la divinité.

"Des années et des années que nous avons passées à chercher le Graal

Faisant le tour du monde, alors qu'il était à la maison

Sa valeur ne serait pas contenue dans l'espace

Ce que nous avons recherché, ne manque pas un endroit."

Sa’adi (vers 1210-1292)

Ses œuvres utilisent des techniques mixtes sur papier et donnent sa conception du monochrome, uniformément éclairé. Dans cette intimité, le spectateur rencontre des femmes et des personnages masculins qui semblent immergés en eux-mêmes. L'utilisation de miroirs, l’image-dans-image brise la frontière entre l'espace pictural et l'espace physique et incite ainsi le spectateur à s'évader vers une dimension métaphorique. Ses personnages sont les maillons utiles à la structuration d’identités.

Traditionnellement, les peintures d’intérieur, entrent dans la sphère féminine. Les frontières s’estompent, et nous entraînent loin de l’objet du tableau vers nos recherches personnelles. Comme décrit par Sa'adi, à la recherche de bien-aimé et d’un retour vers soi. Texte par C. Sportis

Ramin Parvin est un artiste pluridisciplinaire (né en 1982 à Hamedan en Iran)

vit et travaille depuis 2017 à Berlin. Son travail pictural s’appuie sur divers techniques : la peinture, le collage, le dessin et même le storyboard. Les thèmes et inspirations récurrents dans le travail de Parvin sont les rituels du quotidien, objets discrets qui deviennent importants par leur utilisation. Son travail a été présenté dans plusieurs expositions individuelles et collectives aux États-Unis, en Suède, Iran, Autriche et en Allemagne.

  •   2021,Group Exhibition, Exercising kinship in diversity'' im und am Museum Lichtenberg HIER & JETZT: Connections. Berlin,Germany

  • 2020, Boys do Cry, Solo exposition, Soma Art Gallery, Berlin, Germany

  • 2019, Unter Palmen ein U-Boot, exposition collective, Villa Heike, Berlin,Germany Performative Mobilküche, Drawing Docoumenting, Weißensee University, Berlin, Germany

 

       Prix Film festival:

  • 2011, Prix du meilleur film expérimental, festival du film iranien, Toronto / Canada, « Manicure »

  • 2009, Lauréat du meilleur réalisateur de courts métrages festival du film urbain, Iran, « After lunch we’ll sit and talk ».

© 2020 Galerie 27 Concept

27 Rue de Bourgogne, Paris 75007 FRANCE  (view map)

In parternship with 

 
  • Facebook
  • Instagram
Ramin Parvin, mixed media on cardboard,

Ramin Parvin, mixed media on cardboard, 21* 30 cm