Farhad Ostovani

Farhad Ostovani est un maître de la combinaison et de la juxtaposition. Ses œuvres restent en quelque sorte fidèles, à la fois à la représentation et à l'expression, au temps et à l'éternel, au sujet vivant indépendant et au contour magistral. Ses arbres, fleurs,  montagnes et ses plaines, sont si bien présentés que nous pouvons les voir pris dans leur propre vie. Pourtant, sa capacité à dessiner une ligne époustouflante, ou des couleurs subtiles mais étonnantes, nous rappelle fortement l'action de la main et de l'œil de l'artiste. Heinrich Wölfflin a affirmé qu'aucun artiste ne pouvait rendre justice à la fois au linéaire et au pictural: c'est pourtant précisément ce que Farhad Ostovani parvient constamment à réaliser. De plus, en raison de sa grande habileté en tant que peintre et sa sensibilité en tant qu'être humain, il compose également à la fois les dimensions iconiques et symboliques de la peinture, afin que nous les lisions ensemble. Dans ses nombreuses séries, comme Mûrier Blanc ou Lilium, et maintenant La Tulipe Blanche, il introduit la temporalité dans la peinture, et nous guide à travers des développements qui vont et viennent dans le temps: retour à son enfance en Iran, ou à travers les jours de l'été où une fleur fanée incarne l'amour, et notre incapacité à la laisser s'estomper vit à côté de l'inévitabilité de la perte. Il réalise un contrepoint digne de Bach: en effet, l'une de ses plus grandes séries s'intitule Goldberg Variations. Texte d' Emily Grosholz traduit.

Farhad Ostovani est né en 1950 à Lahijan, dans le nord de l’Iran, près de la mer Caspienne. En 1970, il entre au département des Beaux-Arts de l’université de Téhéran, avant d’intégrer, quatre ans plus tard, l’École des Beaux-Arts de Paris.

© 2019 Galerie 27 Concept

27 Rue de Bourgogne, Paris 75007 FRANCE  (view map)