Mylinh Nguyen

Automne 2022
Automne 2022

Tableau modelage, résine polymère, dim. : 45*47 cm

press to zoom
Details  Été 2021
Details Été 2021

Tableau modelage, résine polymère, dim. : 52*40 cm

press to zoom
MN, Cage
MN, Cage

press to zoom
Automne 2022
Automne 2022

Tableau modelage, résine polymère, dim. : 45*47 cm

press to zoom
1/34

En sculptant des éléments aussi innocents que des herbes sèches, des mûres ou encore quelques graines revisitées, Mylinh Nguyen nous invite à rencontrer l’étrangeté, un instant d’immobilité ou à l’inverse, un mouvement perpétuel comme si ces végétaux n’obéissaient qu’à leur instinct propre.

Leur volume, pourtant maintes fois observé se pare de dimensions nouvelles, à partir d’un travail qui emprunte à la géométrie dans l’espace pour en restituer leur originalité intrinsèque. Ces plantes peuvent ainsi se muer en créatures étranges qui soudain s’affolent et inquiètent notre œil. Et pourtant rien ne bouge. Les nouvelles œuvres de Mylinh Nguyen conçues à partir de résine polymère, nous amènent dans  une nature dont le raffinement force l’admiration. A partir de la physionomie d’espèces végétales vivantes ou disparues, l’artiste produit  des œuvres fascinantes où sa maîtrise des techniques trouve de nouvelles applications tout en construisant un peu plus son univers, sa signature, faite de poésie et de précision. Aucun de ses gestes artistiques n’est dû au hasard.

Les mots de l’artiste :

« Se promener ou cultiver un petit bout de jardin ; sous ma nuque un carré d’herbes sèches, sous mes pas le sable, la mer, le chemin et le grand air. S’émerveiller de détails minuscules et marcher sur la crête, célébrer chaque saison, inventer des instants d’équilibre.

« Le rassurant de l’équilibre, c’est que rien ne bouge. Le vrai de l’équilibre, c’est qu’il suffit d’un souffle pour faire tout bouger. » Julien Gracq

Depuis peu, j’ai laissé derrière moi le monde des machines et le fracas du métal pour travailler les mains vides. Avec le modelage, j’invente une panoplie de gestes nouveaux, légers, et n’ai gardé de la tradition des métiers d’art que l’essentiel : le goût du détail, le sens de la finition, la joie de chercher le geste parfait. Je construis des petits coins de nature, pour y respirer. J’imagine des endroits tranquilles, des lieux de paix. Des mondes en équilibre, où le vide se conjugue avec le plein. »

Collection Fleurs fanées: Sculptures en résine polymère modelée

La collection des fleurs fanées nous parle de l'instant-même où les fleurs commencent à vieillir ; infimes froissements de pétales, frémissement de la couleur. Nous célébrons ici le  temps qui passe, la grâce qui naît après la jeunesse.

Collection Jardin: Vases tournés en laiton et en ébène

La collection des vases invite à choisir chaque jour une brindille, une herbe ou une plante, et à la recueillir dans ces vases minuscules. C'est une invitation à la simplicité, au minimalisme et à la poésie de ce qui est peu de chose.

Les sculptures métalliques de Mylinh Nguyen témoignent le contraste de la légèreté par leur mouvement, et la rigidité du métal, par le matériau.

Mylinh Nguyen a été formée à l’ENSAAMA Olivier de Serres (Paris 15) et à l’ESAA Duperré (Paris 3). Elle crée des sculptures en métal et se spécialise dans l’usinage des métaux cuivreux. Elle obtient en 2013 le Prix pour l’Intelligence de la main - Talent d’exception de la Fondation Bettencourt-Schueller pour la collection des Méduses. En 2015, elle est résidente à la villa Kujoyama à Kyoto (Japon) ; ce séjour transforme profondément son univers artistique.